17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 08:20

 

1 étude des cas particuliers :

L'administration a présenté quelques cas de collègues et a sollicité l'avis des délégués du personnel. S'agissant de situations particulières, nous respectons le devoir de discrétion. Ce que nous pouvons dire, c'est que les réponses apportées ont satisfait les délégués du personnel : de notre point de vue, il n'y a pas de passe-droit ou de traitement abusif au détriment d'autres collègues.

 un certain nombre de questions ont été abordées en dehors de l'ordre du jour :

2 différence d'AGS entre collègues d'une même promotion : cela peut être dû à des jours d'absence non autorisés, il y a automaticité entre le retrait de salaire et le retrait de jours d'ancienneté. Cela n'intervient pas pour les jours de grève, car on ne peut pas pénaliser quelqu'un pour fait de grève (en dehors du retrait de salaire). Nous sommes révoltés par cette pénalité à vie à l'encontre de collègues qui ont juste éviter de risquer un accident matériel et/ou physique.

3 les collègues ayant sollicité un temps partiel seront informés du résultat de leur demande début juin.

4 l'IA craint d'être en sous effectif à la rentrée et ne veut donc pas accroitre le déficit en accordant d'exeats en nombre. En effet, elle n'aura pas le droit de recruter de contractuels, car l'Académie est en surnombre. Cela nous a permis d'apprendre que le Ministère envisage la possibilité de recourir à des contractuels dans le 1er degré pour couvrir les besoins : personnes inscrites à pôle emploi titulaires d'un M2. Quand nous avions dit que la masterisation allait amplifier la précarité !!!

5 certains académies sont en train de plancher sur un master comportant d'avantage de stages en responsabilité. Ce n'est pas cela que demande SUD, ce que nous voulons, c'est un concours niveau licence et une véritable formation en alternance des professeurs stagiaires, pas le bricolage actuel ou légèrement « amélioré ».

Partager cet article

Repost 0
Published by le bureau syndical - dans comptes rendus