22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 16:47

Droit de vote
pour toutes les personnes étrangères
dès les municipales
de 2014 !

Depuis 1998, les personnes étrangères citoyennes des pays de l’Union Européenne résidant en France, ont le droit de vote et le droit d'être élues pour les élections municipales et au Parlement européen.
En mai 2000, l’Assemblée nationale a voté une proposition de loi accordant le droit de vote et ’éligibilité aux élections municipales pour les personnes étrangères extra-communautaires, qui résident légalement sur le territoire depuis cinq ans au moins. Le Sénat, à son tour, le 8 décembre 2011, a adopté cette même proposition. Il reste à mettre en œuvre la révision constitutionnelle nécessaire.
Près de deux millions et demi de personnes étrangères extra-communautaires vivent et travaillent dans des communes où elles participent à la vie locale et paient des impôts. Nombre d’entre elles sont responsables d’associations, représentantes de parents d’élèves, déléguées syndicales…
La vie locale est un lieu essentiel de la vie sociale et politique et il n’existe aucune raison pour que toutes celles et tous ceux qui résident sur ces territoires n’y participent pas de façon égale.
Cette réforme était au programme du PS aux présidentielles de 2012. Ces reculs ne peuvent malheureusement que favoriser les discours racistes et xénophobes. Les promesses électorales faites depuis plus de trente ans doivent être tenues !
Droit de vote et d'éligibilité pour nos concitoyen-es, dès les municipales de 2014.
Cet impératif d'égalité et de démocratie est urgent!
Dans le cadre de la campagne unitaire nationale « Droit de vote 2014 »
Soirée débat
salle Baudelaire à Alençon
Vendredi 7 juin à 20h30
avec Olivier Lecour Grandmaison
historien, spécialiste de la question coloniale et républicaine
un des initiateurs de la campagne « J'y
suis, j'y reste »
Avec le soutien de : APE, CIMADE, ASTI de Flers, Collectif droits des femmes, FSU,
Solidaires, AL, NPA, PCF, EELV

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61