12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 19:44

Une délégation de SUD éducation a été reçue mardi 11 juin à la direction départementale de l'éducation nationale (ex inspection académique).

Nous avons été reçus par le directeur académique, le secrétaire général et l'IEN adjointe au DASEN

Nous avons replacé notre intervention dans le cadre de l'action nationale de SUD éducation contre la précarité. Comme il y a une audience prochaine au rectorat, notre intervention portait uniquement sur les précaires dans le 1er degré dans le département de l'Orne.
Après avoir rappelé nos revendications, nous avons demandé des explications sur les annonces ministérielles de réembauche dont la presse a fait écho. Selon le DASEN, le ministère a juste promis de reconduire les contrats, mais rien n'a changé en ce qui concerne les conditions de réemploi des CUI. Il est possible que les choses évoluent prochainement, mais il est aussi possible que l'actuelle discussion au parlement de la nouvelle loi de décentralisation bloque tout changement rapide de statut des personnels recrutés sous contrat précaire.

Donc, la rentrée 2013 risque de s'effectuer comme la rentrée 2012, avec sans doute davantage de CUI pour répondre à une demande croissante de scolarisation des enfants handicapé-es.
Sur notre remarque concernant l'absence de formation qualifiante pour les personnes recrutées en CUI, ils ont reconnu qu'ils ne savaient pas le faire, qu'il y avait carence de la part de tous les ministères sur ce sujet.

Donc, pas de perspectives de changement à court terme.

A nous de nous mobiliser pour que l'accompagnement des élèves handicapé-es soit effectué par des personnels titulaires qualifiés.

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61