25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 08:02

 

Le compte rendu de la CAPD se trouve dans la rubrique CAPD (colonne de gauche)

 

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans comptes rendus
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 07:46

 

 

Six journées de mobilisation massive depuis début septembre, 70 % de la population soutenant ce mouvement et pensant que le projet de loi sur les retraites est profondément injuste, et malgré tout un gouvernement qui s’entête et refuse toute réouverture du dossier. La question des retraites devient maintenant une question démocratique. Refus de toute négociation, débat accéléré, à l’Assemblée nationale d’abord, au Sénat maintenant, pour faire voter le texte avant les vacances scolaires, le gouvernement et le président de la République ont choisi le passage en force.

 

Face à cet oukase, le mouvement actuel prend des formes inédites qui montrent une détermination intacte. Ces actions multiformes, allant des grèves reconductibles dans certains secteurs à des actions de blocage de dépôts de carburants, sont organisées partout de façon unitaire. Elles se combinent avec les fortes mobilisations d’une jeunesse qui refuse le destin sinistre que lui préparent les classes dominantes. Comme seule réponse, le gouvernement se cantonne dans le déni de la mobilisation sociale et accentue la répression.

 

Dans cette situation, l’intersyndicale a décidé d’appeler à deux nouvelles journées de mobilisation, le jeudi 28 octobre et le samedi 6 novembre. L’Union syndicale Solidaires aurait préféré une date plus rapprochée afin de ne pas laisser trop longtemps les salariés mobilisés au quotidien sans journée de centralisation nationale du mouvement. De plus, il est regrettable que le communiqué de l’intersyndicale ne soutienne pas nettement les actions décidées unitairement par les salariés à la base. C’est ce qui a amené Solidaires à ne pas signer le communiqué des autres organisations.

 

Pour autant, les mobilisations nationales unitaires sont des moments indispensables dans la construction et la consolidation du rapport de force face au gouvernement. C’est pourquoi Solidaires appelle à amplifier la mobilisation : élargir les grèves et les débrayages, renforcer les initiatives locales quotidiennes, se mobiliser massivement le 28 octobre et le 6 novembre.

 

Le gouvernement veut nous user.

Unis, nous gagnerons par notre détermination !

Communiqué national de l'Union Syndicale Solidaires

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 19:58

 l'intersyndicale nationale a décidé en fin d'après-midi d'une nouvelle journée d'action le jeudi 28 octobre et d'une nouvelle journée de manifestation le samedi 6 novembre.


 l'intersyndicale départementale met en place différentes actions dans les jours qui viennent :

mardi 26, action surprise à Alençon. Rendez-vous à 7h (matin) place Poulet Malassis

jeudi 28, manifestation à Alençon à 11h, départ devant le Conseil Général. A l'arrivée place Foch, interventions des secteurs en lutte

samedi 30 : Relais 60 minutes pour la retraite à 60 ans en ville à Alençon  pouvant se faire à pied, en course à pied, à vélo, en roller

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 16:09
L'Assemblée Générale des grévistes s'est réunie aujourd'hui jeudi 21 octobre.
 
Près de chez soi ou sur son lieu de vacances,
retrouvons nous tous ensemble contre la réforme des retraites
 
Des actions auront lieu pendant les vacances. Les informations seront transmises par mail et seront également présentes sur les sites du SNUipp 61et de Sud Education.
 
 
 
Déposons des déclarations d'intention préalable dès maintenant pour vendredi 5 novembre, lundi 8 novembre, mardi 9 novembre afin de pouvoir participer aux actions qui seraient décidées pendant les vacances.
 
AG personnels de l'Education Nationale
mercredi 3 novembre
 à 14h
Maison des associations
16 rue Etoupée
à Alençon

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 16:09

 

La mobilisation a été hier dans tout le pays et dans l’Orne, d’un niveau exceptionnel et montre une fois de plus la détermination des salarié.e.s de tous les secteurs d’activités : mobilisation élargie avec la participation importante des lycéens et des étudiants.

Au-delà de ces manifestations, des initiatives ont eu lieu sur tout le département : opération péage gratuit, blocages de ronds- points, blocage du dépôt de bus à Alençon, etc… . Les secteurs d’activités (cheminots, Education Nationale, métallurgie…) ont voté la reconduction de la grève  lors d’assemblées générales et sont rejoints par d’autres sur des initiatives plus ponctuelles (territoriaux de la Communauté Urbaine d'Alençon, hôpital d’Alençon-Mamers, SNV La Chapelle d’Andaine, Thyssen Krupp Le Theil…)

En réponse à cette mobilisation dans le pays, le gouvernement choisit la répression. Ainsi les violences policières sont à l’image de la violence sociale contenue dans le projet sur la réforme des retraites. C’est inadmissible.

Face à cette situation, l’intersyndicale départementale appelle les salarié.e.s, les retraité.e.s, les privé.e.s d’emploi, les jeunes à amplifier et à élargir le mouvement, à décider de toute forme d’action dans les entreprises, les services, les administrations afin de faire reculer le gouvernement.

Sans attendre la décision qui se sera prise demain jeudi 21 octobre 2010 lors de l’intersyndicale nationale, l’intersyndicale de l’Orne appelle à participer au rassemblement interprofessionnel à Argentan demain 10 h devant la sous-préfecture. Elle vous appelle à soutenir demain l’initiative des lycéens qui aura lieu à 11 h au rond-point de la Pyramide. De plus, elle vous donne rendez-vous à la cité administrative à 10 h à Alençon le vendredi 22 octobre 2010.

Notre mouvement a une profonde légitimité !

 

Alençon, le 20 octobre 2010

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 15:07

Rendez-vous jeudi 21 octobre à 10h30 maison des associations rue Etoupée  à Alençon.

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 14:19

L'assemblée générale qui s'est réunie cet après-midi a voté à une large majorité (2/3 des votants environ) le principe de la reconduction de la grève dans l'Education Nationale.

Des discussions ont eu lieu pour savoir s'il fallait reconduire la grève seulement jusqu'à jeudi ou jusqu'à vendredi. En effet, chaque collègue faisant grève le vendredi 22 doit savoir que l'arrêt Omont permet à l'administration de retirer  1/30 de salaire tous les jours pour la période encadrée par deux journées de grève si l'agent n'a pas travaillé entre les deux. Concrètement, faire grève le vendredi 22 est tout à fait possible, à condition de reprendre le travail le jeudi 4 novembre.

Le résultat du vote de l'AG : la grève est reconduite jusqu'au vendredi 22 octobre, avec une majorité plus courte.

Une nouvelle assemblée générale des grévistes est programmée pour jeudi 21 octobre à Alençon (lieu habituel).

SUD éducation se félicite que la grève ait été reconduite, c'est un signe fort adressé aux différents secteurs professionnels en lutte.

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:13

 

Saint Denis, 14 octobre 2010

C’est maintenant qu’il faut élargir et durcir le mouvement pour gagner !

 

Avec les cheminots, les pétroliers, les dockers, les postiers, les transports urbains, les étudiants, les lycéens…, maintenant, toute-s ensemble, en grève reconductible jusqu’au retrait de lacontre-réforme des retraites !!

Après la réussite éclatante de la journée de grèves et de manifestations du mardi 12 octobre,

le gouvernement reste toujours sourd aux exigences des salariés.

 

Plus de 60% de la population est favorable à un mouvement de grève reconductible durable

car tout le monde a désormais compris que cette contre-réforme ne vise qu’à diminuer les

pensions et à répondre aux desiderata du patronat et des marchés et que seuls la

reconduction et le blocage de l’économie permettront de faire plier ce gouvernement et

d’imposer le retrait de cette réforme néfaste.

 

Dans de nombreux secteurs, la reconduction de la grève a été votée par les assemblées

générales. Plus de cinq cents lycées sont bloqués et des mobilisations rassemblent des

milliers de jeunes en France. Le comportement autiste du gouvernement provoque et

entretient la colère et la Fédération Sud Education dénonce les violences policières exercées

contre les lycéens.

La Fédération Sud Education et l’Union Syndicale Solidaires appellent à amplifier le mouvement, à reconduire la grève, à développer les liens interprofessionnels et les solidarités entre les salariés des différents secteurs mobilisés, et à préparer la nouvelle journée nationale de manifestations le samedi 16 octobre pour se retrouver tou-te-s ensemble à nouveau des millions dans la rue.

 

C’est le blocage du pays qu’il faut organiser

pour imposer le retrait de cette réforme injuste !

fede@sudeducation.org

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:09

 

COMMUNIQUE DES ORGANISATIONS

CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

16 ET 19 OCTOBRE : AMPLIFIER LES MOBILISATIONS

 

Les mobilisations du 12 octobre ont été de très haut niveau avec une participation aux

manifestations en forte hausse par rapport aux journées précédentes.

 

La participation des jeunes reflète, au-delà de la question des retraites, leur inquiétude

quant à leur avenir et à la situation de l’emploi.

 

Cette quatrième journée d’action depuis début septembre contre le projet de réforme

des retraites que veut imposer le gouvernement confirme l’opposition grandissante des

salariés, soutenus par l’opinion publique, à une réforme injuste et inefficace qui aggrave

les inégalités sans assurer la pérennité des retraites par répartition.

 

Le gouvernement et les parlementaires ne peuvent ni mépriser ni ignorer les exigences

exprimées par les salariés et les organisations syndicales.

 

Les organisations syndicales CFDT, CFE/CGC, CFTC, CGT, FSU, SOLIDAIRES,

UNSA appellent à participer massivement aux manifestations du samedi 16

octobre.

 

Elles décident d’une nouvelle journée nationale de grèves et de manifestations le

mardi 19 octobre, veille du vote au Sénat sur l’ensemble de la loi.

 

Pour amplifier la mobilisation et réussir les journées du 16 et 19 octobre, elles

appellent l’ensemble de leurs organisations dans les territoires, les entreprises et

les administrations à poursuivre les initiatives unitaires. Elles se reverront le 21

octobre.

 

Les organisations syndicales demandent aux sénateurs de ne pas adopter cette

réforme injuste.

Paris, le 14 octobre 2010.

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 11:49

 

Assemblée Générale de l’Orne

Personnels de l’Education

14 octobre 2010

 

La reconduction de la grève a été votée pendant l’Assemblée Générale du 12 octobre.

Il n'y a plus lieu de tergiverser.

Le gouvernement s’obstine dans son projet de loi sur les retraites, projet de loi qui représente pour chacun d’entre nous des pertes de près de 300 € sur le montant de nos futures pensions. Et ces pertes s’ajoutent à celles déjà subies en raison de la loi de 2004 qui représentaient déjà près de 400 € par rapport à la législation précédente.
Alors, dans ces conditions, nous pouvons faire le calcul : si nous cessons le travail, nous pourrions certes perdre des journées de salaire, mais si, grâce à cette grève, nous parvenons à faire reculer le gouvernement, cette perte de salaire sera un faible investissement par rapport à ce que nous aurons gagné.
Bien sûr, nous n’avons aucune certitude quant au succès d’une telle grève. Mais si nous ne la faisons pas, nous sommes en revanche certains du résultat. Le projet de loi sera mis en place.

C'est pourquoi nos organisations considèrent qu'il faut poursuivre la grève après le 12 octobre.

Texte voté par l’A.G. des grévistes et soutenu par la FSU, SUD Education.

L’Unsa Education a indiqué qu’elle ne s’opposait pas au texte mais qu’elle réservait son soutien à la reconduction à décision de ses instances.

 

 

Nous vous invitons à nous rejoindre en

Assemblée Générale lundi 18 octobre 2010 à 10h30

salle Baudelaire à Alençon.

 

 

Rassemblement intersyndical vendredi 15 octobre 2010 à 12 h devant la chambre de Commerce et d’Industrie d’Alençon.

 

 

Pour le retrait de la réforme des retraites, tous et toutes ensemble manifestons

samedi 16 octobre 2010 à Alençon

14h30 devant le Conseil Général

Partager cet article

Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués