30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 15:12

  16 000 suppressions de postes (352 dans l'Académie de Caen : 195 professeurs des écoles, 154 professeurs de lycées et collèges, 3 emplois administratifs) sont prévues dans l’Education nationale pour la rentrée 2011 alors que partout, les manques de personnels sont apparus criants quelques semaines seulement après la rentrée. Cette politique touche au cynisme quand on sait que le ministère attend pour la rentrée prochaine une augmentation de plus de 60 000 élèves dans le second degré et qu’il supprime près de 3 500 postes dans les écoles pour accueillir 4 000 élèves supplémentaires. Et c’est le même gouvernement qui vient d’octroyer 4 millions d’euros supplémentaire au budget de l’enseignement privé.

 

Cette politique réaffirme la volonté libérale d’un périmètre toujours plus réduit pour l’ensemble des services publics et en particulier pour l’école. La gestion des personnels sur le mode de l’entreprise privée s’intensifie. Cette politique vient justifier une approche réactionnaire de l’école : casse de la formation professionnelle des enseignants, disparition des structures d’aides (RASED) aux élèves, renforcement du contrôle hiérarchique… Elle promeut l’idée d’une école minimale : réduction autoritaire de certaines disciplines d’enseignement, externalisation de l’aide et du soutien…

 

La poursuite de cette politique renforcerait le creusement des inégalités par l’école elle-même. Comme la casse des services publics fragilise l’accès aux droits pour les populations les plus fragiles, la casse de l’Ecole Publique a comme premières victimes une majorité d’enfants des classes populaires. Ceux qui opèrent de telles coupes budgétaires n’ignorent rien de cela.

 

Face à cette politique, il est indispensable d’organiser une riposte de l’ensemble des forces sociales.

L'Union des syndicats SUD éducation Basse-Normandie appelle à la mobilisation des personnels de la maternelle à l’université pour stopper la destruction de l’Ecole Publique.

 

Samedi 22 janvier, 11 heures, manifestation à Alençon, rassemblement devant l'Inspection Académique.


 

Partager cet article
Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués