31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 15:07

En 2012, les personnels des GRETA de l'académie de Caen ont mené des actions massives pour s'opposer à la création des GIP-GRETA ; la décision ministérielle de revenir sur ce point de la loi Warsmann a donc été reçue positivement. Il s'agit maintenant de conforter le service public de formation continue de l'Education nationale dans le respect des personnels et des usagers.

Lors du CTA du 21 janvier 2013, l'administration a voulu imposer tout un pan de l'ex-projet GIP précipitamment et sans débat : la fusion des quatre GRETA de l'académie en un seul. Les organisations syndicales représentées au CTA, FSU, SGEN-CFDT, UNSA, SUD-Education ont émis un vote unanime contre ce projet précipité. Dans l'académie, il faut prendre le temps de réfléchir pour mettre en application dans les meilleures conditions le nouveau cadre réglementaire ; il faut notamment prendre en compte la nouvelle articulation entre GRETA et GIPFCIP, lequel se trouve doté de prérogatives supplémentaires.

Les personnels des GRETA de l'académie de Caen se prononcent pour une réflexion sérieuse, impliquant tous les partenaires et notamment les personnels, dans le cadre du calendrier ministériel. Ils refusent un passage en force, en contradiction avec le respect affiché du dialogue social.


Télécharger la pétition

Partager cet article

Repost 0
Published by le bureau syndical - dans communiqués