19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 15:23

À l'affiche dans l'Orne

CAPD du 29 mai

Les délégué-es du personnel sont convoqué-es le 29 mai pour la CAPD du mouvement.

Les collègues ayant postulé devraient recevoir un message sur i-prof en début de semaine.

Attention : il s'agit d'une proposition faite par l'inspection académique sur la base des données entrées dans l'ordinateur et du résultat des commissions d'entretien pour les postes à profil.

Des erreurs ont pu se glisser : les discussions lors de la CAPD peuvent amener des modifications dans les propositions.

Lors de la CAPD seront traités d'autres sujets.

Pour tout renseignement personnel après la CAPD, consultez-nous au 06 83 70 38 48



Appel à mobilisation

A l'initiative de SUD éducation, une intersyndicale a eu lieu lundi 15 mai à Alençon.

Etaient présents la FSU (SNES-FSU), FO et SUD, la CGT était excusée.

La raison de cette intersyndicale, c'était l'appel des collègues du collège de la Ferté-Macé à une journée de grève le 31 mai contre les fermetures de postes.

Les positions des uns et des autres :

SNES-FSU: Pas d'appel à la grève, peut-être pour un rassemblement devant l'IA...

FO: Vont interpeler les "futurs" députés en plus des différents courriers déjà envoyés.Attendent un signe , une avancée ,  une réponse... sinon appel à la grève le 31. Et éventuellement après, d'autres actions

SUD: soutien les collègues de la Ferté et l'appel à la grève

Suite à l'intersyndicale, la position de SUD éducation de l'Orne : il faut agir maintenant, dans l'unité, pour exiger des moyens à la hauteur des besoins. Un préavis de grève est déposé au niveau national par SUD éducation

(http://www.sudeducation.org/Preavis-de-greve-generalistes,3731.html)

Nous invitons tous les collègues soumis au SMA à annoncer leur intention de faire grève le jeudi 31 mai (il sera temps d'y renoncer si la situation évolue favorablement d'ici là) et les collègues non soumis au SMA à se préparer à faire grève le 31 mai.

Une décision définitive sera annoncée la semaine prochaine, en concertation avec l'assemblée générale des collègues de la Ferté-Macé et des autres établissements en lutte.

 

À l'affiche dans l'académie

Dans le Calvados, déclaration intersyndicale :

NON AUX POSTES À PROFIL ! NON AUX NOMINATIONS POLITIQUES
POUR UN MOUVEMENT QUI RESPECTE LES PERSONNELS,
LEURS DROITS ET LEUR BARÈME

Les représentants des personnels s'opposent au recrutement sur profil dans l'Education nationale qui permet au directeur académique de choisir les personnels, hors barème et sans transparence.

Ils sont notamment opposés au recrutement des directrices et des directeurs d'école sur profil pour l'exercice de la direction de plus de 12 classes.

Ils s'opposent à des règles fluctuantes en fonction d'intérêts politiques d'élus de communes.


À Hérouville-St-Clair, à la rentrée 2012, l'école Auber fusionne avec l'ancienne école Malfilâtre pour devenir le Pôle Malfilâtre et passer à plus de 12 classes, devenant ainsi une direction à profil. L'actuelle directrice, selon les règles de l'an passé, avait la priorité sur la direction. Les règles établies actuellement l'ont obligé à se présenter devant une commission de recrutement. Celle-ci a jugé sa candidature non recevable ! Cette décision inacceptable a pour but de satisfaire les exigences du Maire d’Hérouville Saint-Clair qui ne veut pas de cette directrice pour ce poste et l'a fait savoir !

L’éducation nationale doit être indépendante des pressions extérieures, notamment de la part d'élus locaux. Elle doit se montrer impartiale. C'est le gage d'un fonctionnement en toute indépendance de l'Education nationale.



Dans la Manche, action unitaire :

Demande d’un CDEN...

... sur les conditions de rentrée 2012 !



23 des 30 membres du CDEN ont signé un courrier envoyé à M Le Préfet de la Manche pour qu’un CDEN ait lieu. Cette demande, signée par les représentants des personnels, les parents d’élèves, d’associations et des élus politiques, a pour objet un examen des conditions de la rentrée de septembre 2012. Tant sur les écoles que sur les collèges ! Le nombre de signataires et l’usage du droit légitiment cette exigence. Nous attendons impatiemment la réponse du préfet.



À l'affiche dans Sud Education

 

SUD éducation tiendra son VIe congrès national du 21 au 25 mai à Montpellier. Ci-dessous, le communiqué de presse.

La Fédération des syndicats SUD éducation tiendra son VIème congrès national à Montpellier du 21 au 25 mai 2012.

Sud-Éducation qui syndique l’ensemble des personnels enseignants et non enseignants de la maternelle à l’université, dépendant de l’éducation nationale ou des collectivités territoriales, est une des six organisations syndicales représentatives au niveau national. SUD éducation est également implanté dans les Universités, avec par exemple près de 25% des voix à l’Université Montpellier 2

Sud éducation, né en 1996, à la suite des luttes de décembre 1995 contre le plan Juppé a connu un essor régulier de même que l’ensemble des syndicats SUD regroupés au sein de l’Union Syndicale Solidaires. C’est encore ce qu’ont confirmé les dernières élections professionnelles d’octobre 2011.

Ce Congrès sera un des premiers Congrès syndicaux après l’alternance qui vient de survenir au plus haut niveau de l’Etat. SUD éducation n’a jamais ménagé sa peine dans les combats contre les attaques du sarkozysme envers l’éducation, la fonction publique et l’ensemble du salariat. Il demeure un des syndicats parmi les plus intransigeants dans les luttes de son propre champs professionnel, mais aussi au-delà dans un cadre interprofessionnel avec l’Union syndicale Solidaires, comme l’ont montré l’an passé la vigueur de son engagement dans les luttes contre la réforme des retraites, ou encore son engagement quotidien auprès des sans-papiers. Il place au cœur de son combat la lutte contre toutes les formes de précarité, solidaire de tous les combats des « sans… ». SUD éducation entend ainsi être un syndicat de transformation sociale.

Partager cet article

Repost 0
Published by le bureau syndical - dans agenda