20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:47

 

Déclaration de Sud éducation 61, CAPD du 19 mars 2013

 

 

Dans nos régions, les « épisodes neigeux » ont d'importantes conséquences sur les conditions de circulation. En effet, les collectivités territoriales n'ont pas les moyens de dégager rapidement les axes routiers et de nombreux automobilistes se retrouvent bloqués. Dans un département rural comme le notre, de nombreux enseignants et enseignantes habitent loin de leur école, et parfois dans des zones reculées. Certains enseignants ont été dans l'impossibilité de rejoindre leur travail, notamment celles et ceux qui habitent dans les départements voisins, comme le Calvados ou la Manche qui étaient en alerte rouge aux intempéries.

 

Nous demandons à ce qu'aucune sanction ne soit prise à l'encontre des enseignants et des enseignantes qui n'ont pu rejoindre leur établissement scolaire, et en particulier qu'aucune journée d'ancienneté ne leur soit retirée. Il faut accepter le fait que parfois les routes sont bloquées, que parfois, il est impossible de prendre son véhicule pour se rendre à son travail. Les enseignants et les enseignantes sont les victimes de cet état de fait et non les coupables. Il serait totalement injuste pour nous que leur carrière en pâtisse. 

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61