3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 08:53

Quel que soit le résultat des élections présidentielles,

résister se conjugue toujours au présent.

 

Nous, membres du réseau des enseignants du primaire en résistance, réaffirmons que personne ne nous obligera à appliquer dans nos classes des directives contraires au respect des enfants.

 

Nous persistons à refuser tous les systèmes d'évaluations nationales obligatoires qui nourrissent des statistiques erronées et inutiles, interdisent toute liberté pédagogique, et mettent l'école au service d'objectifs économiques libéraux.

 

Nous persistons à refuser de renseigner tous les fichages informatisés et centralisés qui enregistrent et archivent irrévocablement le parcours scolaire de chaque enfant scolarisé, de chaque jeune en formation ou en recherche d'emploi, et à terme la population dans son ensemble, au mépris du droit à l’oubli et de la protection de la vie privée. Ces applications numériques se multiplient sans aucun contrôle et sont destinées à décider arbitrairement de l’orientation et de l’avenir de nos enfants.

 

Nous appelons à nouveau toute la profession, les organisations syndicales et associations partenaires de l'école à se mobiliser dans l'action pour l’abandon total du fichage généralisé incontrôlable et néfaste pour l’orientation et l’avenir de nos enfants et des évaluations obligatoires qui envahissent peu à peu tous les niveaux d'enseignement.

 

 

Boycott des évaluations nationales

à tous les niveaux !!!

 

Boycott des fichiers Base élèves, affelnet,

et des livrets personnels de compétences !!!

Position  de SUD éducation de l'Orne :

SUD éducation soutiendra tous les collègues qui décideraient d'organiser collectivement le boycott des évaluations et le refus du fichage des élèves.

Partager cet article

Repost 0
Published by le bureau syndical - dans communiqués