8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 13:35

 

Les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté dans le collimateur

 

Le collectif RASED se mobilise pour l’appel national du 27 septembre

 

 

La situation des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) continue de se dégrader de façon inquiétante en dépit des dénégations des ministres de l'éducation qui se sont succédées depuis 2008.

Les fortes mobilisations du printemps dernier contre les suppressions de 9 000 postes dans le premier degré ont conduit le président de la république à annoncer un moratoire sur les « fermetures de classes dans les écoles »... tout en maintenant l'objectif du non remplacement d'un emploi sur deux (départs en retraite). Pour autant les menaces sur les « postes hors classes » comme ceux des RASED restent réelles.

 

Les RASED ont subi depuis 2008 plus de 3 500 suppressions, soit plus d'un quart de leurs effectifs. De plus, le refus de faire partir les personnels en formations spécialisées contribue à l' «assèchement des Rased». Aujourd'hui totalement désorganisés, incomplets, ils peinent à assurer toutes leurs missions de manière équitable, sur tout le territoire, auprès des élèves et des écoles qui en ont besoin. Alors que la lutte contre l’échec scolaire devrait être la priorité de l’Ecole, les élèves en difficultés scolaires continuent d'être les premières victimes des mesures annoncées.

 

Réuni une nouvelle fois le 31 août, le Collectif RASED a décidé :

 

 

d’appeler à la mobilisation lancée par les syndicats et fédérations de l’Education nationale le 27 septembre « pour l'arrêt des suppressions d'emplois, une autre logique pour le prochain budget et une transformation démocratique du système éducatif afin d'assurer la réussite de tous les élèves » et à la participation aux manifestations et grèves en  rendant visibles les personnels des RASED (« gilets jaunes », slogans…).

d'interpeller les parlementaires, sur l’avenir des RASED dans le cadre de la préparation du budget, puis les candidats à la présidentielle.

de rencontrer des enseignants, parents d'élèves, élus... (réunions, débats, déclaration commune, diffusion de film, forum, …) pour mettre en avant les besoins des écoles et l'exigence des moyens nécessaires à la prévention et à la remédiation des difficultés scolaires.

 

Le Collectif RASED encourage l'engagement de tous dans les mobilisations sociales à venir pour y porter l'exigence d'un service public de l'éducation de qualité et pour la réussite de tous les élèves. Il faut tout faire pour stopper l’hémorragie des emplois et réaffirmer que d'autres choix sont nécessaires afin que l'Ecole remplisse les objectifs d'une Ecole démocratique, ambitieuse et émancipatrice.

 

 


 

Paris, le 06 septembre 2011

 

Le Collectif de défense des RASED :

Organisations syndicales : Cgt Educ’Action, Se-Unsa, Sgen-Cfdt, SIEN –UNSA, SNpsyen, Snuipp-FSU, Sud Education,

Associations professionnelles : Afpen, Agsas, ANCP, FNAME, FNAREN

Associations de parents : FCPE



Partager cet article

Repost 0
Published by le bureau syndical - dans communiqués