22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 13:45

SUD Education ne peut que manifester son indignation suite aux propos de Madame l'Inspectrice d'Académie parus dans la presse le 17 février. Depuis plusieurs années, les conditions d'enseignement dans le département de l'Orne ne cessent de se dégrader tant dans l'élémentaire que dans le secondaire: fermetures de classes, disparition de postes de RASED et difficulté de fonctionnement pour ceux qui demeurent, augmentation des services partagés, diminution des dispositifs d'aide aux élèves en difficulté, intégration scolaire insuffisamment encadrée par des personnels précaires et non formés, non remplacement des enseignants, classes surchargées, à plusieurs niveaux avec des appariements parfois étranges, augmentation de la précarité, disparition de formations professionnelles, d 'enseignements optionnels... la liste n'est pas close. La désinvolture dont fait preuve l'IA, ses allégations concernant les effectifs et les conditions de la rentrée 2011 devant les inquiétudes légitime des enseignants, des parents d'élèves et des structures et associations proches de l'Education sont inacceptables. SUD Education de l'Orne approuve le boycott des Conseils d'Administration dans un nombre d'établissements et continuera de lutter contre ces dégradations dans un collectif unitaire engagé dans la défense du service public d'Education.

Partager cet article

Repost 0
Published by le bureau syndical - dans communiqués