20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 16:09

 

La mobilisation a été hier dans tout le pays et dans l’Orne, d’un niveau exceptionnel et montre une fois de plus la détermination des salarié.e.s de tous les secteurs d’activités : mobilisation élargie avec la participation importante des lycéens et des étudiants.

Au-delà de ces manifestations, des initiatives ont eu lieu sur tout le département : opération péage gratuit, blocages de ronds- points, blocage du dépôt de bus à Alençon, etc… . Les secteurs d’activités (cheminots, Education Nationale, métallurgie…) ont voté la reconduction de la grève  lors d’assemblées générales et sont rejoints par d’autres sur des initiatives plus ponctuelles (territoriaux de la Communauté Urbaine d'Alençon, hôpital d’Alençon-Mamers, SNV La Chapelle d’Andaine, Thyssen Krupp Le Theil…)

En réponse à cette mobilisation dans le pays, le gouvernement choisit la répression. Ainsi les violences policières sont à l’image de la violence sociale contenue dans le projet sur la réforme des retraites. C’est inadmissible.

Face à cette situation, l’intersyndicale départementale appelle les salarié.e.s, les retraité.e.s, les privé.e.s d’emploi, les jeunes à amplifier et à élargir le mouvement, à décider de toute forme d’action dans les entreprises, les services, les administrations afin de faire reculer le gouvernement.

Sans attendre la décision qui se sera prise demain jeudi 21 octobre 2010 lors de l’intersyndicale nationale, l’intersyndicale de l’Orne appelle à participer au rassemblement interprofessionnel à Argentan demain 10 h devant la sous-préfecture. Elle vous appelle à soutenir demain l’initiative des lycéens qui aura lieu à 11 h au rond-point de la Pyramide. De plus, elle vous donne rendez-vous à la cité administrative à 10 h à Alençon le vendredi 22 octobre 2010.

Notre mouvement a une profonde légitimité !

 

Alençon, le 20 octobre 2010

Partager cet article
Repost0
Published by le bureau syndical - dans communiqués