17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 15:54

Le ministère a publié le 12 octobre deux décrets, n° 2021-1327 et 2021-1326, modifiant le statut des enseignant⋅es du second degré. Il devient désormais possible d’imposer jusqu’à deux heures supplémentaires aux collègues travaillant en temps partiel.

Ainsi un⋅e chef⋅fe d’établissement pourra imposer deux heures supplémentaires à un⋅e collègue en temps partiel. Par exemple un⋅e certifié⋅e en temps partiel à 16 heures pourrait être obligé⋅e d’avoir un service à 18 heures, soit un temps complet.
C’est une négation de la notion de temps partiel qui remet en cause nos conditions de travail et notre santé. C’est aussi une fuite en avant pour éviter d’ouvrir des postes aux concours d’enseignant⋅es afin de pourvoir les besoins d’éducation des enfants du babyboom des années 2000.

SUD Éducation revendique :

  • la fin des heures supplémentaires imposées
  • la diminution des heures devant élèves avec l’intégration de 3 heures de concertation dans les maxima de services
Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61