30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 16:08
Le panneau syndical de SUD éducation – septembre 2021

Stopper la politique de Blanquer, bâtir une école égalitaire

 

Campagne ministérielle d’affichage sur la laïcité : une pente dangereuse

SUD éducation a pris connaissance d’une campagne d’affichage ministérielle concernant la laïcité. Cette campagne mélange les thématiques dans une confusion qui peut s’avérer dangereuse. En effet, aucune information n’est donnée sur les élèves, qui sont réduit-e-s sur les affiches à leur apparence et à leur prénom. Les affiches leur attri-buent implicitement une identité religieuse supposée sur cette base, ce qui relève d’une logique de stéréotypes. Les affiches présentent l’école comme permettant de réaliser un certain nombre d’activités épanouissantes et de favoriser le vivre-ensemble. En miroir, ce sont les différences entre les élèves qui sont présentées comme un frein supposé à celles-ci. Les affiches, présentant les différences entre les élèves comme des facteurs de fractures au sein de la société, renvoient en réalité davantage à la campagne gouvernementale sur le “séparatisme” qu’à la laïcité. En mélangeant religion, couleur de peau, origine géographique supposées, et en faisant des différences les freins à l’épanouissement et au vivre-en-semble, la campagne d’affichage est sur une pente dangereuse, celle d’un dévoiement raciste et xénophobe de la laïcité, appuyé sur un imaginaire colonial. Malheureusement le ministère est coutumier du fait. Le ministère doit renoncer à déployer cette campagne d’affichage et s’en expliquer au plus vite, d’autant qu’elle semble s’intégrer, à en croire la conférence de presse du ministre, dans une campagne de communication plus vaste. L’urgent pour SUD éducation, c’est surtout que l’État cesse de financer le secteur éducatif privé largement confessionnel, et que le ministre s’abstienne d’apporter son soutien public à l’enseignement privé, comme il l’a fait avec la Fondation pour l’école, organisation imprégnée de valeurs catholiques intégristes et opposées à la laïcité. À l’opposé de ces valeurs d’intolérance, de division et de réaction, SUD éducation rappelle son attachement à une école publique laïque, gratuite, égalitaire et émancipatrice.

 

Pour garder les écoles, collèges et lycées ouverts : il faut des moyens !

La crise sanitaire que nous vivons depuis février 2020 met au jour l’état du service public d’éducation : un manque de moyens criant, des personnels qui se sentent méprisés par l’institution, des élèves déboussolé-es, une poli-tique éducative à côté des enjeux de la crise environne-mentale et sociale... Il faut des mesures de prévention :

- une information renforcée au sujet de la situation sanitaire et des précautions à prendre, pour limiter l’apparition de nouveaux clusters,

- achat de purificateurs d’air et de capteurs de CO2

- des campagnes de tests massives et régulières pour limiter l’apparition de nouveaux clusters,

- des campagnes de vaccination avec des personnels formés, au plus près du terrain, pour garantir l’accès de tou-te-s à la vaccination.

Il faut investir dans le service public d’éducation :

- des recrutements de personnels médico-sociaux, de personnels enseignant-e-s, d’éducation et administratifs sur des postes statutaires,

- une politique de construction et de rénovation de bâtiments pour l’usage scolaire.

Imposons un plan d’urgence pour l’éducation, construisons une grève d’ampleur le 23 septembre, et débattons dès maintenant des moyens de l’ancrer dans la durée pour obtenir satisfaction sur nos revendications !

Retrouvez notre analyse de la rentrée sur notre site : www.sudeducation.org

 

Rejoignez la dynamique SUD éducation !

→ un syndicat efficace et combatif

→ un syndicat pour le progrès social

→ un syndicat de tous les combats de société, féministe, antiraciste, contre les LGBTIphobies, contre l’extrême-droite et les réactionnaires de tout poil

→ un syndicat anti-Blanquer

Pour adhérer, rendez-vous sur www.sudeducation.org

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61