7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 16:32

Les semaines interdisciplinaires sont des semaines de projet qui ont lieu à l’échelle de tout un établissement. D’un point de vue administratif, elles peuvent jouer le rôle d’EPI, mais elles peuvent aussi en être déconnectées.

Elles peuvent s’insérer au cours d’une période, mais il est plus facile de les organiser avant des vacances, le temps de restitution qui les conclue jouant alors le rôle de « fête » du collège de fin de période.

Les établissements qui en organisent en font en général plusieurs au cours d’une année scolaire.

Les projets

Les enseignant-e-s mènent leur projet en co-animation tout au long de la semaine avec le même groupe d’élèves. Il aboutit à une production orale, écrite, visuelle, théâtrale, musicale, vidéo… qui doit permettre aux élèves de présenter le travail accompli aux parents et autres élèves lors d’un temps de restitution qui conclut la semaine.

Il est important de prévoir un budget spécifique pour ces semaines qui nécessitent souvent d’acheter du matériel, de prévoir des sorties…

Les personnels non-enseignants volontaires (AED, AESH, infirmière, CPE, agent-e-s…) peuvent participer à l’élaboration et à l’encadrement des projets en y apportant leur spécificités.

Le contenu des projets peut être très varié : proche des programmes disciplinaires, ou mettant l’accent sur les compétences et savoirs transversaux du socle… En effet, s’il y a bien des raisons de critiquer le socle commun, il présente l’avantage de nous autoriser à aborder une très grande variété de savoirs et de pratiques.

Les groupes

Les élèves font des choix de projet parmi ceux proposés, et sont ensuite répartis selon les possibilités dans des groupes qui mélangent des élèves des différents niveaux de classe. Il faut veiller à ce qu’ils soient mixtes, et il est souvent nécessaire de faire une réunion d’harmonisation une fois que les groupes sont établis, pour vérifier leur cohérence.

Il faut compter environ entre 12 et 15 élèves par enseignant-e, de manière à ce que lors des créneaux sans co-animation, un-e enseignant·e n’ait pas à encadrer plus que les effectifs d’une classe normale.

Il est en général nécessaire pour cela qu’un niveau ne participe pas à la semaine interdisciplinaire. Il est donc judicieux de les organiser, par exemple, en même temps que les stages de 3ème, que les brevets blancs ou épreuves communes… ou que tout autre activités ou pratiques qui occupent un grand nombre d’élève (interclasse ou stage sportifs, etc.).

La participation des personnels non-enseignants permet aussi d’abaisser les effectifs en multipliant le nombre de projets.

Le temps de travail

Pendant ces semaines, les emplois du temps habituels des enseignant-e-s et des élèves sont modifiés, et les classes éclatées. Les horaires élèves peuvent être légèrement réduits (à 21 heures par exemple), de manière à respecter les temps de services des enseignant-e-s tout en permettant le maximum de temps de co-animation.

Il est possible de prévoir une pondération pour le temps de restitution qui n’est pas un temps d’enseignement à proprement parlé puisqu’il a été préparé lors de la semaine (3 heures de présence pour 1,5 heures de service).

Le travail par projet pendant tout une semaine peut aussi permettre de modifier temporairement les horaires du collège. Ainsi des créneaux de 1h30 sont particulièrement adaptés au travail sur des projets, et présentent en plus l’avantage de réduire les intercours et les circulations. Ainsi le travail de surveillance de la vie scolaire s’en trouve réduit, ce qui permet une participation active aux projets.

Exemple d’emploi du temps « élève »

Exemple d’emploi du temps « élève »

9h00 - 10h30

 

9h00 - 10h30

9h00 - 10h30

9h00 - 10h30

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

         

13h30 - 15h

13h30 - 15h

   

Restitution

 

15h15 - 17h30

   

 

Exemple d’emploi du temps « prof 1 - 18h »

9h00 - 10h30

 

9h00 - 10h30

9h00 - 10h30

9h00 - 10h30

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

         

13h30 - 15h

13h30 - 15h

   

Restitution

 

 

   

 

Exemple d’emploi du temps « prof 2 - 15h »

9h00 - 10h30

   

9h00 - 10h30

 

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

 

10h45 - 12h00

10h45 - 12h00

         

13h30 - 15h

13h30 - 15h

   

Restitution

 

15h15 - 17h30

   

 

Quel intérêt ?

Pour les élèves, ces semaines permettent de travailler sur des projets long et ambitieux, qui mènent à une réalisation concrète. Cela leur demande de définir une problématique, coopérer, mettre en œuvre un processus de création, s’exprimer à l’oral…

L’interdisciplinarité apporte une grande richesse et offre aux élèves la possibilité de mettre en perspective leurs connaissances.

Ces semaines et leur temps de restitution permettent de valoriser le travail des élèves en mettant l'accent sur la concrétisation des apprentissages. Elles leur permettent d'aller au bout d'une démarche jusqu’à l'obtention d'un « objet » fini ou d’une réflexion aboutie. Ces productions sont présentées aux autres élèves du collège et aux familles lors d’un temps dédié, vécu comme un moment de fête mais aussi de fierté du travail accompli, et organisé comme un temps officiel avec programme des expositions, planning des spectacles, etc.

La mixité des niveaux permet enfin de responsabiliser les élèves et de favoriser les apprentissages par les pairs et la collaboration.

Pour les adultes le travail en co-animation généralisé sur une semaine complète, et les temps de préparation qui précèdent, participent à créer un véritable collectif de travail. La cohésion de l’équipe s’en trouve renforcée, les pratiques pédagogiques circulent, et la formation par les pairs est importante.

Pour tout le monde, ces semaines sont des moments de respiration où la pression scolaire retombe, et ou la notion de plaisir dans le travail collectif et dans les apprentissages prend le dessus sur la routine pas toujours émancipatrice du collège classique.

 

Quelques exemples de projets

Collège of the dead...le retour ! Un film de zombies au collège

Les MASTERCHEFS : pâtes et pizzas à gogo !

Programmation d’une application musicale sous Android

Les Noirs Américains aux États-Unis à travers le cinéma!

Pixel Mania : l’art de la mosaïque de l’Antiquité à nos jours

Le Rap : création artistique, littéraire et environnement professionnel

Cruzando la frontera

OKLM ou VNR ?

Halloween versus el Día de Muertos

Sport et handicap : tous égaux ?

De la science à la fiction

La Mort, j’adore !

La vérité est-elle ailleurs ?

Manon, opéra théâtre

Viens te mar[r]er !

"Tranches de vie" Atelier d'improvisation théâtrale

Become a sports commentator

Chantons le Brésil !

Complots : de la théorie à la pratique !

Construire des ponts... en spaghetti

Crée ta BD !

Hanafuda, « le jeu des fleurs » japonais

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61