28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 09:15

Plusieurs situations d'école ont été évoquées et tout particulièrement celles qui accueillent de nombreux élèves à besoins particuliers. La réponse de l’administration est « qu'il y a des élèves à besoins particuliers dans toutes les écoles et que ça ne peut pas être un argument ». SUD éducation a dénoncé ces propos scandaleux.

Ils ont quand même dit qu'ils allaient avoir « une attention particulière » pour les écoles évoquées. Plusieurs de ces écoles ont une moyenne supérieure à la moyenne départementale.

Nous avons demandé à ce que le temps de décharge de direction pour ces écoles soit augmenté car le nombre élevé d'équipes éducatives et d'équipes de suivi de scolarisation demande beaucoup de temps.

Nous avons dénoncé la fermeture scandaleuse à St Langis alors que les effectifs augmentent et augmenteront à nouveau l'année suivante(plus d'arrivées prévues que de départs). Si la fermeture est maintenue, il y aura plus de 30 élèves dans la classe unique avec 5 niveaux du CP au CM2 alors que la moyenne d'élèves par classe dans l'Orne est inférieure à 20.

Besoins important en ASH aussi, notamment en IME et ULIS avec 2 ouvertures au minimum indispensables.

En éducation prioritaire, il est urgent d'ouvrir à Vimoutiers et à Morin la Fontaine. A Jules Verne, le dispositif TPS est plein, 20 inscrits.

A Crouttes, les élèves de CP et CE1 iront 2 jours par semaine à Vimoutiers alors qu'il y a déjà trop d'élèves à Vimoutiers par rapport aux moyens fournis. L'argument d'ouverture pour offrir plus de chance de réussite aux élèves de Crouttes ne tient pas la route. En effet, depuis des années, les élèves de Crouttes font des études plus longues que celles et ceux de Vimoutiers ou du Sap et obtiennent plus de diplômes. A nouveau l’administration n'a pas donné les vrais arguments aux élu.e.s qui craignaient une fermeture et pensaient ainsi l'éviter. Les parents d'élèves de Crouttes sont mobilisés pour lutter contre cette décision qui n'a pas de sens. Soutenons-les dans leur mobilisation.

Certains IEN tentent de convaincre les équipes de modifier les répartitions proposées. Il ne s'agit que de conseils, c'est le/la directeur-trice qui décide après avis du conseil de maitre.sse.s.

Il est essentiel que les CDC ou direction d'école mettent ONDE à jour très rapidement avec toutes les inscriptions prévues car l'administration tiendra compte uniquement de ce qui est validé sur ONDE.

Le CTSD de fin d'année qui votera les ajustements se tiendra le 22 juin.

N'hésitez pas à nous contacter pour avoir des informations complémentaires :  sudeducation61@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61