19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 15:35

Depuis l’instauration de l’état d’urgence en juillet 2016 prétextant  la tentative de coup d’état , le gouvernement islamo-nationaliste de l’AKP interdit,  menace,  limoge, licencie,  emprisonne,  casse,  tue,  installe la peur dans toutes les couches de la société en Turquie .

Le nombre de personnes limogées ou suspendues par décrets dépasse les 120.000 et toutes les catégories de la société ont été touchées, notamment dans l’enseignement et les universités.

Après avoir attaqué  et fait mainmise sur une grande partie des universités, Erdogan s’en prend aujourd’hui à l’Université du Bosphore, à son corps enseignant et à ses étudiant.e.s. qui refusent la nomination par le gouvernement d’un nouveau Recteur.

Cela fait maintenant plus de 5 semaines que les professeurs et les étudiant.e.s réclament la démission de Melih Bulu, recteur nommé par le pouvoir.

La réponse du gouvernement a  été de réprimer cette mobilisation citoyenne des étudiant.es. par la violence policière  avec  des centaines de jeunes qui ont été placés en garde à vue avec des assignations à résidence et des détentions .

Concernant l’Université du Bosphore, Erdogan et son ministre de l’intérieur ont aussi tenu des propos homophobes. Ils ciblent les personnes LGBT, dont les droits sont devenus une revendication de la contestation après l’arrestation de quatre étudiants accusés d’avoir insulté l’islam pour avoir organisé une exposition artistique incluant une représentation d’un site sacré de l’islam orné de drapeaux arc-en-ciel.

Avec sa déclaration «  Êtes-vous des étudiants ou des terroristes tentant d’occuper le bureau du recteur ? », c’est l’ensemble des  personnes qui  participent au mouvement  de l’université du Bosphore mais aussi les personnes qui participent à  des rassemblements de soutien dans toute la Turquie qui sont désignées comme terroristes.

Nous exprimons notre solidarité avec le mouvement des étudiant.e.s et des professeurs de l’Université du Bosphore et de l’ensemble des forces démocratiques qui luttent  pour des universités autonomes et démocratiques en Turquie.

Nous demandons l’arrêt de la répression et des poursuites ainsi que  la libération de ceux et celles qui ont été arrêtés.

Face à l’urgence de la situation, il est aussi de notre responsabilité de demander aux gouvernements de l’Union Européenne et  notamment au gouvernement français d’exiger que  la Turquie respecte la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

Les premiers signataires :

  • Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (L’ACORT)
  • Agir pour le changement et la démocratie en Algérie  (ACDA)
  • Amitiés Kurdes de Lyon – Auvergne – Rhône  Alpes
  • Arts et Cultures des Deux Rives France (ACDR)
  • Assemblée européenne des citoyens (HCA-France)
  • Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie (ACTIT)
  • Association Démocratique des Tunisiens en France (ADTF)
  • Association des Marocains de France ( AMF)
  • Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)
  • Association des Tunisiens en France ( ATF)
  • Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (ATTAC)
  • Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale ( CEDETIM)
  • Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie – Belgique
  • Comité pour le Respect des libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT)
  • Conseil Démocratique Kurde en France (CDK-F)
  • Espace Universel
  • Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)
  • Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH)
  • Femmes Plurielles
  • France Kurdistan
  • Ligue des Droits de l’Homme (LDH)
  • Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme
  • Memorial 98
  • Mouvement Citoyen des Tunisiens en France
  • Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP)
  • Proud Lebanon
  • Solidarité avec les Universitaires pour la Paix et défense des Droits Humains en Turquie (SUP-DDHT)
  • Solidarité Internationale LGBTQI  (SIL)
  • Union des Travailleurs Immigres Tunisiens ( UTIT)
  • Università del Salento
  • Union Culturelle Française des Arméniens de France (UCFAF)
  • Universitaires pour la paix – France
  • Arc en ciel plus -Côte d’Ivoire
  • LGBTQ Infos
  • Jeunes Colombes- Bénin
  • AFARKAP – Haïti
  • Collectif Elille – Maroc
  • People’s Health Movement France
  • Solidarité & Liberté Provence
  • Collectif Solidarité Kurdistan 13
  • Fédération des Associations des Travailleurs et des Jeunes (DIDF-France)
  • Confédération Internationale Solidaire et Ecologiste (C.I.S.E.)
  • Europe solidaire sans frontières (ESSF)
  • Comité Lyonnais pour la Libération de Tuna Altinel
  • Working for our wellbeing  (Cameroun)
  • ADHEOS
 
  • Fédération Syndicale Unitaire (FSU)
  • Solidaires étudiant-e-s
  • UD CGT de Paris
  • Union Syndicale Solidaires
  • Syndicat national des journalistes CGT (SNJ CGT)
  • Fédération Sud Education
  • Sud Recherche EPST
  • Union des Etudiants Communistes (UEC)
  • Ensemble !    
  • Europe Ecologie Les Verts (EELV)    
  • Gauche démocratique et sociale (GDS)      
  • Génération.s mouvement   
  • Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)          
  • Parti Communiste Français (PCF)    
  • Parti de Gauche        
  • Pour une Ecologie Populaire et Sociale (PEPS)  
  •    Union Communiste Libertaire (UCL) 

Pour envoyer vos signatures : acort@acort.org

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61