1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 11:14
Faisons converger nos colères – le 4 février, grèves et mobilisations

Ce tract a été publié le 26/01/2021

Ce mardi 26 janvier plus de 40% des personnels de l’Éducation nationale se sont mis en grève à l’appel de l’intersyndicale CGT-FSU-SUD-FO-SNCL. Les revalorisations annoncées dans le cadre du Grenelle n’ont en effet trompé personne, et ont au contraire montré l’étendue des besoins en termes de revalorisation pour l’ensemble des personnels. Le contexte de l’arrivée dans les académies et les départements des enveloppes budgétaires pour la rentrée 2021 a également provoqué un fort mécontentement, de même que la gestion erratique de la crise sanitaire.

Au-delà de notre secteur, c’est l’ensemble de la politique antisociale du gouvernement qu’il s’agit de combattre. Dès à présent, la date de grève interprofessionnelle du jeudi 4 février doit être un point d’appui majeur pour poursuivre la mobilisation du secteur de l’éducation. Faisons converger nos colères avec les autres secteurs professionnels attaqués par la politique de destruction des droits sociaux et des services publics menée par le gouvernement !

En effet, les raisons de se mobiliser ne concernent pas que le secteur de l’Éducation : 

  •  les mesures liberticides s’enchaînent : loi séparatisme, loi sécurité globale, décrets massifiant le fichage des militant-e-s

  •  les plans de licenciement se multiplient : la crise sert d’effet d’aubaine à des patrons cherchant avant tout à maintenir leur marge de profit !

  •  ce sont tous les services publics qui sont attaqués, à commencer par le secteur hospitalier.

 

SE BATTRE POUR LA SANTÉ, LE SOCIAL, L’ÉDUCATION, L’ÉNERGIE !
  • Plusieurs secteurs seront mobilisés en janvier. Les politiques néolibérales n’ont pas cessé malgré l’évidence de leurs effets délétères, et les belles phrases sur le monde d’après !

  • La santé et le social seront en grève le 21 janvier pour réclamer une autre politique pour l’hôpital public, des moyens, des emplois. Et plus largement pour défendre et améliorer notre système de santé et de protection sociale.

  • Le 26 janvier sera le jour de grève de l’Éducation nationale ;

  • Le 28 janvier, le secteur de l’énergie luttera contre le projet Hercule et le démantèlement d’EDF.

La colère sociale monte partout face à la poursuite aveugle de la politique de ce gouvernement ! Nous sommes tou·te·s concerné.es, comme travailleuses/eurs ou comme usager.es de protéger nos biens communs. 

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61