12 août 2020 3 12 /08 /août /2020 11:46
Communiqué de SUD éducation

 

Le 9 juillet, le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports a produit un quatrième protocole sanitaire réduit à peau de chagrin. L’objectif avoué est d’assurer l’accueil de tou-te-s les élèves dans tous les établissements scolaires, sans aucune anticipation du risque sanitaire que tout indique à la hausse.

Ainsi, la distanciation physique n’est plus obligatoire alors qu’il est toujours recommandé de respecter les gestes barrière qui demeurent « les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus ». De même, toutes les mesures permettant de limiter le brassage dans les salles de classes n’ont désormais vocation à s’appliquer que « dans la mesure du possible ».

Le port du masque n’est plus obligatoire dans le cas où la distance d’au moins un mètre est respectée, ce qui est pratiquement impossible à mettre en place avec l’accueil de tou-te-s les élèves. Tous les personnels auront à leur disposition deux masques pour chaque jour de présence dans les établissements mais les parents devront fournir des masques à leurs enfants, ce qui est parfaitement scandaleux.

Alors qu’ailleurs d’autres choix ont été effectués (en Italie par exemple, création de 84 000 postes et réduction des effectifs par classe), en France le ministère préfère maintenir les effectifs par classe très élevés en continuant à supprimer des postes. Six mois après le début de la crise sanitaire, l’Éducation nationale ne s’est toujours pas donné les moyens de préparer au mieux la rentrée : SUD éducation dénonce l’irresponsabilité du gouvernement qui ne prend toujours pas les mesures nécessaires afin d’assurer une rentrée sereine pour tous et toutes. Rappelons qu’au printemps, SUD éducation avait porté la revendication d’un plan d’urgence conséquent, ayant pour objectif de permettre une rentrée convenable sur le plan sanitaire et permettant de compenser les inégalités qui se sont accrues pendant le confinement.

Par ce nouveau protocole et cette impréparation de la rentrée, une fois de plus Blanquer affiche son mépris envers les personnels et les élèves.

SUD éducation se montrera très vigilante concernant l’évolution de la situation sanitaire, et appelle les personnels à tout mettre en oeuvre pour protéger leur santé sur leur lieu de travail.

SUD éducation revendique un plan d’urgence pour l’éducation pour permettre une reprise des cours dans des conditions sanitaires et pédagogiques convenables, et notamment :

  • la réduction des effectifs pour permettre le maintien de la distanciation physique, et la création de tous les postes nécessaires
  • L’investissement dans les thermomètres pour contrôler la température de tous les personnels et des élèves
  • La gratuité des masques pour tou-te-s les élèves
  • La mise en place d’une politique de tests dans les établissements scolaires
  • le recrutement massif de personnels médico-sociaux (assistance sociale, infirmerie, psychologue)
  • l’agrandissement des locaux avec des constructions d’extensions, de nouvelles écoles et de nouveaux établissements
  • L’installation des points d’eau et du savon en quantité suffisante
  • L’accompagnement des collectivités pour aménager les locaux et les aider à recruter du personnel d’entretien

Partager cet article

Repost0
Published by SUD 61