7 novembre 2019 4 07 /11 /novembre /2019 14:47

20 novembre : mobilisation massive pour les AESH

Contrairement aux promesses gouvernementales pour une rentrée 2019 placée “sous le signe de la maturité et de la  réussite”,  les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap (AESH) vivent une dégradation de leurs conditions de travail : temps incomplets subis, non-renouvellements massifs, salaires non versés  avec des acomptes souvent indécents, affectations aberrantes, attente insupportable des documents administratifs, services de gestion saturés.

NOUS EXIGEONS :

  •  Le réemploi de tou·tes les AESH ;
  • Pour une meilleure gestion des AESH, des personnels administratifs en nombre et formés  : pour des contrats et avenants à jour, des salaires versés, des affectations en fonction des situations des AESH, … ;
  • Le maintien des accompagnements individuels dans le respect des notifications MDPH ;
  • L’arrêt de la mutualisation forcée aggravée par les PIAL ;
  • Une véritable prise en compte du travail invisible. L’organisation des activités  connexes doit être gérée par l’AESH ;
  • Une formation professionnelle de qualité sur le temps de travail, initiale, continue, spécifique et qualifiante ;
  • La fin du recrutement par les EPLE ;
  • La création du nombre d’emplois nécessaire pour couvrir tous les besoins ;
  • Une revalorisation immédiate des salaires ;
  • La création d’un véritable statut de la Fonction Publique pour les AESH ;

Nous appelons les AESH et les organisations syndicales à  poursuivre et  à  développer les actions locales. Nous  appelons  à  participer à  une nouvelle journée de mobilisation nationale intersyndicale le 20 novembre 2019 pour porter les revendications des AESH. Localement, les AESH se  réuniront en AG pour débattre ensemble  des suites de la mobilisation  et se rassembleront devant les DSDEN, rectorats avec demande d’audience pour porter leurs légitimes revendications.

Un rassemblement aura lieu devant le Ministère  de l’Éducation nationale, l’intersyndicale demandera une audience au ministre.

SUD éducation 61 propose une caisse de grève pour permettre aux AESH de montrer leur mécontentement. SI vous aussi pensez qu’il est intolérable de les la

isser exercer dans ces conditions, alors versez 1% de votre salaire à la caisse de grève AESH et permettez-leur de s’exprimer ! 

..\Précarité 2019 2020\appel_intersyndical mouvement du 20 novembre AESH.pdf

 

AED : apprenons à nous organiser collectivement !

En cette année 2019-2020, les évolutions positives de nos droits ne sont toujours pas d’actualité ! Les plus précaires de l’Éducation nationale (AED, AP, AESH) sont aussi ceux et celles qui signent les contrats contenant le moins de droits. C’est également sur ce type de contrat que les administrations se permettent les pires abus (licenciements abusifs, heures supplémentaires non payées...). Parce que nous sommes gravement attaqué-e-s sur tous les fronts, nous devons rompre avec l’isolement et nous organiser pour nous défendre collectivement, en construisant un rapport de force qui seul peut nous amener à nous faire entendre. SUD éducation continue à défendre les personnels et à lutter contre un service public d’éducation de moins en moins public et de moins en moins émancipateur…

 

Contre les violences faites aux femmes

Toutes et tous dans la rue le 23 novembre contre les violences faites aux femmes !

Samedi, à Bayonne (64), une femme de 53 ans a été tuée par son conjoint. C'est le 129ème féminicide depuis le 1er janvier 2019. Rappel : le budget 2020 ne prévoit pas de mesures nouvelles pour en finir avec les féminicides. Source : Féminicides par compagnons ou ex

 

Point sur la mobilisation à partir du 5 décembre

Un dossier complet sur le site de la fédération avec les appels à mobilisation, les explications de la réforme des retraites et une vidéo présentant les mensonges du gouvernement.

 Le communiqué de presse intersyndical

Le comparateur de retraite entre le système actuel et le projet du gouvernement

 Le site internet pour concentrer les infos sur la mobilisation du 5 décembre qui se construit

 

Se syndiquer pour mieux lutter

Pour vous défendre, pour combattre la politique éducative du gouvernement, pour obtenir de nouveaux droits, choisissez un syndicat au service des luttes et des droits de tous les personnels.

Partager cet article

Repost0
Published by SUD 61