25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 19:44

Notre ministre, offre à chaque élève de CM2 un livre pour les vacances. 
Le livre choisit est……. Les fables de La Fontaine !!! illustrées, quand même. 
Donc Merci Monsieur Blanquer de remettre cet auteur méconnu au goût du jour.
Nous ne vous connaissions pas aussi subversif.  
Et oui, rappelons que ce cher La Fontaine, était quand même un artiste hors du commun, très engagé et qui a, par exemple, toujours refusé de jouer le rôle de courtisan. Il n’est jamais allé à la cour de Louis XIV, et était très critique par rapport à la royauté, et plus largement envers la hiérarchie. Il était du côté du peuple, des travailleurs et méprisait les rois, les puissants et l’accumulation de richesses.  Voilà quelques extraits choisis :

"Amusez les rois par des songes,
Flattez-les, payez-les d’agréables mensonges :
Quelque indignation dont leur coeur soit rempli,
Ils goberont l’appât ; vous serez leur ami"
 
"On en use ainsi chez les grands.
La raison les offense ; ils se mettent en tête
Que tout est né pour eux, quadrupèdes, et gens,
Et serpents.
Si quelqu’un desserre les dents,
C’est un sot. - J’en conviens. Mais que faut-il donc faire ?
Parler de loin, ou bien se taire".
 
Que le pouvoir est grand du bel art de flatter
Qu’on voit d’honnêtes gens par cet art subsister...
Sache toujours applaudir, jamais ne contredire
Etre de tous avis, jamais ne les dédire
 

Christian Biet, dans la revue Textes et documents pour la classe n° 685  
parle De La Fontaine ainsi : " Lorsqu’il traite de la politique, de la justice ou de la société, dans ses fables, La Fontaine ne se cantonne pas à une critique, par ailleurs sévère, du pouvoir, des juges, des magistrats et des travers sociaux. Il en vient, derrière le voile du récit, à poser des questions de fond traitées chez les philosophes de son temps. La mise en récit des concepts permet de lancer une réflexion sur l’Etat, la justice et le roi. Jusqu’au concept de propriété (et de droit international) que l’on voit vaciller sous les coups du fabuliste dans Le Chat, la Belette et le Petit Lapin. »

Toute ressemblance avec des personnes existantes est  purement fortuite.

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61