19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 09:52

Suite au vote du projet de loi de Finance, le Ministère de l'Education nationale a attribué à l'Académie de Caen 87 poste d’enseignant-es en moins pour le Second degré. Le Recteur propose de répartir cette perte de la manière suivante : 47 en moins dans les collèges, 29 en moins dans les Lycées Généraux et Techniques et 25 en moins dans les Lycées Pro…

Soit 101 postes en moins !!
Ça, s'appelle de l'optimisation !

Ça tranche dans le vif dans l'administration aussi ! Avec des suppressions dans les établissements, les services académiques et départementaux.

 

On nous dit que c'est la faute à la baisse démographique (que les établissements du privé ne connaissent pas!). Il y a quand même 2 fermetures de collèges, 3 fusions de lycées, sans compter les fusions de filières dans les lycées Pro, les fusions d'écoles… Mais il paraît que c'est pour des raisons pédagogiques qu'on entasse !

Baisse démographique + arguments pédagogiques douteux
= économies budgétaires !

A priori, pas de retrait de moyens dans le 1er degré, mais comment va-t-on alors financer la généralisation des CP à 12 aux CE1 ?

 

Les nouvelles années se suivent et se ressemblent… Et ce n'est pas près de s'arrêter car le Premier ministre, avec son « Action Publique 2022 » l'a dit, il faut réduire les moyens alloués aux services publics quitte à abandonner des missions… Et comme d'habitude, on appelle cela la « modernisation »

 

Contre cette politique d'austérité,

les organisations syndicales ont décidé

de boycotter les comités techniques.

Nous vous invitons à montrer votre colère

avec un rassemblement au Rectorat

le mardi 23 janvier, 9h00 lors du CTA reporté

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61