22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 06:07

Carte scolaire du premier degré

PRÉPARATION DE LA RENTRÉE SCOLAIRE 2016 DANS LE 1erDEGRE

Carte scolaire : pas de modification des mesures proposées

Les cas de différentes écoles sont évoqués. La direction académique oppose systématiquement un comptage de rentrée.

Implantation – dispositif « Plus de maîtres que de classes » :

Redéploiement – postes PMQC : Condé sur Huisne arrêt total, Tinchebray passage de 1 à 0,5, les trois écoles REP+ d'Alençon : passage de 0,5 à 1

Quatre nouvelles écoles bénéficient, à la rentrée 2016, d’un maître surnuméraire à hauteur de 0.50 ETP :

École primaire Édouard Manceau de Rai , École primaire Jacques Prévert de La Ferté Macé, École primaire Loup Coucou de St Pierre d’Entremont et École primaire Jean Moulin de Ceton .

  • Implantation – dispositif « accueil des élèves de moins de 3 ans » :

Trois écoles sont concernées par l’implantation d’un poste dédié à l’accueil des moins de 3 ans à la rentrée 2016 : École primaire Prévert / Maupassant d’Argentan, École maternelle La Ribambelle de L’Aigle et École primaire de Rémalard.
L’implantation d’un dispositif « accueil des élèves de moins de 3 ans » sur l’école primaire Prévert /Maupassant d’Argentan modifie la quotité de décharge de direction : la quotité passe de 0,33 à 0,5.

  • Modification de la quotité de décharge de direction– RPI Lonlay L’Abbaye St Bomer les Forges

Une ouverture est prévue sur le RPI de Lonlay L’Abbaye / St Bomer les Forges à la rentrée 2016. Lors de la présentation de cette mesure au CDEN du 24 mars 2016, le site n’était pas encore identifié. L’ouverture de classe se fera sur l’école élémentaire de St Bomer les Forges, qui passe de 3 à 4 classes. La décharge de direction passe donc à 0.25 +0,08 de coordination.

À l’issue de ces modifications, la réserve de rentrée s’élève à 1.92 ETP. A laquelle s’ajoute 0,5 ETP correspondant au poste CANOPE de l’Aigle qui n’est pas renouvelé. La réserve de rentrée s’élève donc à 2,42 ETP.

Les membres du CTSD s’accordent sur l’idée qu’il faudrait réfléchir à plus long terme soit à travers une convention ruralité, soit à travers un groupe de réflexion ; afin d’éviter des mesures de dernière minute.

  • Un nouveau plan de formation a été présenté. Les stages annulés cette année seront reprogrammés.

  • AVS et AESH :

    • AESH : 171 postes seront créés dans l’académie. Nous ne connaissons pas le nombre pour l’Orne.

    • Il y aura entre 250 et 280 contrats aidés de moins.

    • 28 AESH sont en CDI actuellement. 7 sont CDIsables en 2016/2017. 332 personnes sont recrutées sous contrats aidés.

  • Attribution des moyens de surveillance pour les collèges (AED) : 5 critères sont pris en compte : nombre d’élèves, ni adjoint ni CPE, CPE mais pas d’adjoint, ULIS, classe externalisée.

  • PEDT : 21 sont à renouveler car arrivent au bout des 3 ans. Ils ont tous été validés. 20 autres ont fait des demandes d’ajustements exceptionnels. La plupart ont été validés.

  • Rythmes scolaires : un outil d’évaluation a été créé et doit être renseigné par les conseils de maitres et les collectivités territoriales mais cet outil est à usage interne. Les syndicats auraient aimé avoir un bilan de cette évaluation. L’administration répond que l’existence et la fréquence de réunions du comité de pilotage est un gage de qualité mais n’indique pas quand de telles réunions auront lieu dans l’Orne.

  • Effectifs trop importants dans les ULIS. Le recteur ne souhaite toujours pas ouvrir d’ULIS supplémentaire(s). En revanche, un projet en cours aboutira peut être à une ouverture plus tard. Pour rappel, à Flers, il y 41 élèves pour 2 ULIS.

  • Questions diverses :

    • Stages vacances d’été : 410 élèves inscrits (contre 515 l’année passée) répartis sur 73 stages pour un coût d’environ 22 000 euros.

    • Certains départements ont décidé de respecter les 20h que doivent travailler les personnels recrutés sous contrats CUI. L’Orne s’y refuse toujours et atteste n’avoir pas reçu de consigne ministérielle à cet effet.

    • 452 notifications ont été accordées pour 550 demandes d’accompagnement.

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61