20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 09:40

Déclaration liminaire de chaque organisation syndicale représentée au CTA, ainsi qu'une déclaration unitaire SUD-FSU (à lire sur notre site).

Le Recteur a répondu sur un certain nombre de points évoqués dans les déclarations :

il souhaite associer les syndicats (et aussi les élus locaux) à la réflexion sur la carte des établissements. Pour ne pas subir les pertes d'effectifs,il faut s'inscrire dans une perspective à moyen terme (entre 5 et 15 ans). Réflexion propre à l'académie pour les écoles et collèges, dans un cadre régional pour les lycées.

Le recteur fixe comme objectif la fermeture des écoles à classe unique, et le regroupement des écoles de deux et trois classes, en privilégiant la création de RPI concentrés.

La réorganisation territoriale et la baisse démographique vont avoir des effets sur l'organisation des services académiques.

Sur les CIO, ce qui compte, dit-il, c'est la valeur des COP, il n'a jamais été dit qu'il y aurait des suppressions de postes, mais d'éventuelles fermetures de CIO si les départements n'assurent plus le financement des CIO départementaux (un par département actuellement).

Etude des points à l'ordre du jour :

Carte cible des postes de chefs de travaux

Malgré une demande syndicale de report de ce point à un prochain CTA, le Recteur maintient le point et consulte les élus du personnel : 8 contre (dont SUD), 2 abstentions.

Préparation de la rentrée dans le 1er Degré :

Le Ministère accorde 5 postes supplémentaires à l'académie, le Recteur propose 2 postes dans la Manche et le Calvados, 1 poste dans l'Orne, avec une priorité sur la diversification de la sensibilisation aux langues vivantes étrangères.

Vote : 6 Contre (dont SUD), 4 Pour

Préparation de la rentrée dans le 2nd Degré :

L'académie doit rendre l'équivalent de 25 postes, et le Recteur propose la répartition suivante:suppressions de 64 postes en collège, création de 19,5 postes en Lycée Général et de 19,5 postes en Lycée Professionnel (il s'agit dans les trois cas d'Equivalents Temps Plein, c'est à dire d'heures).

Les représentants du personnel ayant unanimement voté Contre, le CTA est de nouveau convoqué le lundi 25 janvier sur ce point.

Modification du Réseau des Etablissements

En raison de la décision de fermer le collège de Cabourg à la rentrée 2016, les représentants du personnel votent unanimement Contre : le CTA traitera de nouveau de ce point le lundi 25 janvier.

SUD et la FSU demandent de solliciter l'avis du CHS-CT académique sur l'impact de la réforme du collège sur les conditions de travail des personnels. Cette demande sera étudiée lors du prochain CTA ordinaire.

En fin de séance l'administration a répondu aux questions diverses.

Voici les deux questions posées par SUD et les réponses apportées :

1)Il existe de nouvelles dérogations concernant le renouvellement au delà de 24 mois de certaines personnes éligibles à un CUI : est-ce que toutes les personnes susceptibles de bénéficier l'ont bien été ? Sinon, pour quelles raisons l'administration aurait-elle refusé de prolonger ces personnes ?

L'administration pense que toutes les personnes susceptibles de bénéficier d'un renouvellement l'ont été. A notre remarque que ce n'était pas vrai, il nous a été demandé de contacter directement le ou les départements concernés.

2)les personnels AESH de deux départements de l'académie ont vu leurs horaires de service augmenter sans aucune explication, alors que leur salaire est resté le même. Comment justifier cette dégradation des conditions d'exercice ?

Le rectorat explique que dans deux départements les 200 heures prévues dans le contrat au titre de la formation étaient données systématiquement et que maintenant elles ne sont accordées que si les AESH (comme les AED) apportent la preuve qu'ils sont inscrits dans un processus de formation.

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61