4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 14:46

Elodie habite Ifs, elle est mariée et maman de deux enfants âgés respectivement de 6 et 3 ans. Son mari est en CDI à Ouistreham pour une entreprise d'import/export. Elodie est PE depuis 8 ans, nommée dans l'Orne.

Elle est affectée à titre provisoire sur un poste composite sur la circonscription de l'Aigle. Tous les jours, Elodie quitte son domicile vers 6h30 pour rejoindre une des trois écoles dans lesquelles elle exerce en CP, CE2/CM1 et MS/GS.

Lorsqu'elle quitte son domicile VERS 6h30, ses deux enfants dorment encore ; son mari les déposera une heure plus tard chez la nourrice.

Ce jeudi soir de février, Elodie rentre chez elle à 22h après avoir fait 1h30 de route de nuit, après avoir corrigé ses 27 cahiers de CE2/CM1 et les 27 productions d'écrits, rencontré un parent d'élève puis assisté à un Conseil d'école.

Ses enfants sont couchés depuis deux heures. Elle avale rapidement un yaourt et une banane puis allume son ordinateur pour préparer sa journée du lendemain pour son CP, alors que son mari somnole devant PSG/Nantes.

A minuit, elle tombe de sommeil, son mari est déjà couché depuis plus d'une heure. Sa séance d'EPS n'est pas préparée mais tant pis la fatigue est trop grande. Elle règle son réveil à 5h50 mais, une fois couchée, elle pense à son inspection qui a lieu dans trois jours.

Elodie stresse... Elle aimerait tant réussir son inspection, avoir une bonne note et espérer passer un échelon plus raidement, pour gagner un peu plus...

Ce week-end, il y a une fête de famille : dimanche ce sont les 100 ans de son arrière-grand-mère ! Samedi, son mari devra faire seul les courses car Elodie doit préparer son inspection. Dimanche, elle quittera la fête vers 18h car lundi c'est le grand jour !

Et pour la neuvième année, dans quelques semaines, Elodie va apprendre qu'avec 785 points de barème, elle n'obtiendra toujours pas de mutation pour le Calvados. Pour la neuvième année, elle postulera pour un poste sur Argentan ou Flers pour se rapprocher du Calvados mais, pour la neuvième année les postes convoités seront fermés, pris pas des maîtres E congédiés ou réservés à des PES…

Alors, Elodie envisagera peut-être à 32 ans de prendre un appartement en co-location avec des collègues pour limiter les frais de route et la fatigue accumulée... Elle se fera peut-être à l'idée de sacrifier pour de bon à l'Education Nationale sa vie de famille, son couple, ses enfants... Elle envisagera peut-être un déménagement le jour où elle aura obtenu un poste à titre définitif dans l'Orne...

Ou Elodie envisagera peut-être de quitter ce métier pour lequel elle était faite...

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61