28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 07:17

Après une déclaration solennelle du Recteur sur l'importance de renforcer la laïcité, chaque syndicat représenté a lu une déclaration préalable. Celle de SUD éducation est publiée sur notre site internet.

Les points à l'ordre du jour :

la préparation de la rentrée dans le 1er degré

Nouvelle baisse d'effectifs attendus en Basse-Normandie (1300 élèves en moins en septembre 2015) dans un contexte de hausse en France (23000 élèves supplémentaires), changement de critères fixés par le ministère pour la répartition des postes impliquent, selon les cartes, tableaux et argumentaires technocratiques ,que l'académie de Caen va devoir rendre 29 postes de PE, dont 8 dans l'Orne.

Le recteur insiste sur le fait que cela aurait pu être pire, car les critères de répartition entre académies auraient justifié un retrait de 90 postes.

En réalité ce sont plus de 70 collègues partant à la retraite qui ne seront pas remplacés par des titulaires, l'académie devant accueillir 210 stagiaires à ½ temps.

Si bien qu'un certain nombre de mesures et dispositifs ne sont pas développés, malgré la priorité affichée pour l'enseignement primaire : pas de créations de CLIS, pas de renforcement des RASED, pas de développement de la scolarisation des enfants de moins de trois ans, pas de nouveaux postes pour le dispositif « plus de maîtres que de classes » (sauf éventuellement dans l'éducation prioritaire).

En définitive, une rentrée sous le signe de la pénurie pour les écoles, avec des difficultés accrues pour changer de département ou changer de poste dans le département.

Sur ces proposition de répartition des postes supprimés, il y a eu 2 abstentions et 8 vote contre (dont celui de SUD éducation).

la préparation de la rentrée dans le 2nd degré

Là, beaucoup de difficultés à venir avec la création des IMP (indemnités de missions particulières) qui vont obliger des collègues à effectuer du travail en plus de leurs de cours (par exemple l'administration du réseau informatique de leur établissement).

Le ministère reprend 10 emplois à l'académie, qui seront tous retirés en collège : 5 retraits dans le Calvados, 3 dans la Manche et 2 dans l'Orne.

Le CTA a voté unanimement contre les mesures annoncés, le CTA se réunira de nouveau lundi prochain 2 février sur ce point.

Carte des CIO : en suivant la demande du Ministère et du Conseil Général du Calvados, le recteur décide de supprimer un des deux CIO de Caen et d'affecter les personnels pour partie dans l'autre CIO de Caen et pour partie dans le CIO d'Hérouville.

4 abstentions et 6 votes contre (dont SUD éducation)

fusion de 3 lycées généraux et technologiques avec 3 lycées professionnels

(dont deux dans l'Orne, à Flers et la Ferté Macé)

10 abstentions

Le recteur annonce que dans les années à venir, il fermera des écoles, des collèges et des lycées.

Réforme de l'éducation prioritaire

6 nouveaux dispositifs en Basse-Normandie et 2 sorties d'éducation prioritaire.

Dans l'Orne, pas de changement, 1 REP+ à Alençon Perseigne et 2 REP (Flers et Vimoutiers)

Partager cet article
Repost0
Published by SUD 61