27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 13:52

Communiqué de la fédération SUD éducation du 27 novembre 2014

Publié le jeudi 27 novembre 2014 sur http://www.sudeducation.org/SUD-education-est-le-pire-ennemi.html

Dans un communiqué publié aujourd’hui (jeudi 27 novembre), jour de l’ouverture des élections professionnelles dans l’éducation, Alain Avello, secrétaire général du Collectif Racine (branche du Front National dans l’éducation), propose d’y « voir plus clair dans l’offre syndicale »... en désignant SUD éducation comme son pire ennemi.

Sans surprise, le Collectif Racine, par la voix de son secrétaire général, considère les syndicats comme détournant la défense des intérêts des personnels « à des fins politiques » et « antinationales ». Il réserve sa principale attaque à notre organisation syndicale, déclarant voir « tout particulièrement en SUD-Education le parangon de ce détournement : aucune voix ne doit se porter sur cette organisation ».

SUD Éducation se déclare honoré d’être ainsi considéré comme son pire ennemi par l’officine du Front national dans notre secteur professionnel.

Nous le réaffirmons : « Heureusement, les valeurs que de nombreux collègues continuent à défendre dans l’école d’aujourd’hui restent la solidarité, l’égalité et l’accès de toutes et tous à l’éducation et non les politiques gouvernementales de compétition, de tri social et d’individualisme sur lesquelles le FN prend appui ». [1]

Les syndicats SUD éducation se battent au quotidien pour défendre les personnels et le service public d’éducation en toute indépendance. Notre projet syndical, élaboré en toute autonomie, repose sur des valeurs opposées à celles que le FN promeut. C’est le sens de notre engagement dans les mobilisations antifascistes actuelles dont la prochaine échéance est la manifestation à Lyon le 29 novembre à l’occasion du congrès du FN dans cette ville. [2]

Il est absolument intolérable que le Front national donne des consignes de vote pour des élections syndicales. Nous appelons l’ensemble des organisations syndicales à dénoncer cette opération, à affirmer leur opposition totale au Front national et à ses valeurs. Aucune ambiguïté, aucun silence ne serait acceptable.

[1] Voir notre communiqué : « Le FN attaque l’école : VIGILANCE contre l’extrême droite »

[2] Voir le tract de notre Union syndicale Solidaires : « L’extrême droite est un danger mortel :
Samedi 29 et dimanche 30 novembre, toutes et tous à Lyon contre le F
N »

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61