23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 17:57
  1. Déclarations :

    Chaque syndicat a fait une déclaration. Celle de SUD éducation a déjà été publiée sur notre blog.

http://sud61.over-blog.com/2014/01/d%C3%A9claration-liminaire-cta-du-20-janvier-2014.html

Réponse du secrétaire Général aux critiques de SUD (également formulées par l' UNSA) : le CTA de janvier prend connaissance des attributions de postes et des DHG mais donne son avis sur les suppressions et créations de postes au suivant (31 mars).

II) répartition des emplois dans le 1er degré :

Globalement le Recteur dit que c'est une année assez difficile mais le classement en académie rurale permet de sauvegarder des postes (30 dans le 1er degré) sinon c'était la catastrophe.

Le Ministère dote notre académie de 2 postes supplémentaires. Le Recteur décide d'affecter 2 postes au Calvados ( car c'est dans ce département qu'il y a le moins de perte d'élèves), 0 à la Manche et 0 à l'Orne. Les syndicats ne sont pas consultés sur cette répartition.

Les syndicats font remarquer que la dotation est bien faible au regard des besoins. Le Recteur reconnaît qu'il y a beaucoup à réparer, mais que tout ne peut pas être fait en si peu de temps, il y a un phasage des opérations, il faut regarder dans la durée.

A une question spécifique sur les RASED, le Recteur annonce que les discussions au niveau national ne sont pas terminées, que rien n'est figé. Traduisons en clair : on continue à ne rien faire pour restaurer les RASED !

Sur le report des instances consultatives en raison des élections municipales et de l'incidence sur les personnels, le secrétaire général répond que c'est ce qui se fait à chaque fois et que cela ne perturbera pas trop le mouvement (quel euphémisme : dans l'Orne par exemple, la deuxième phase du mouvement est reportée au 10 juillet, quelques jours après la fin des classes, les collègues devront attendre la pré rentrée pour connaître le niveau de classe !).

Questionné sur l'augmentation des frais de déplacements avec le passage à la semaine de 4 jours et 1/2, le SG répond qu'effectivement cela n'a pas été budgété mais qu'on peut être optimistes, « nous saurons faire face ». La méthode Coué, encore et toujours !

III) Répartition des moyens dans le 2nd degré

Le Ministère retire 31 postes et affecte l'équivalent en heures supplémentaires. De nouveau le même discours : « on est dans une année charnière, il est plus difficile de reconstruire que de détruire. Il faut donner plus à ceux qui ont moins (académie de Créteil). Mais l'Histoire n'est pas finie (référence au quinquennat) et la rentrée 2014 n'est pas si dégradée que ça dans l'académie» (c'est beau la politique !)

Le secrétaire général parle d'augmenter le taux de passage vers les lycées technologiques qui est faible par rapport au national.

Création d'une ULIS dans le Calvados et 2 dans la Manche,

Le Rectorat confirme que la décision d'auto-financer l'augmentation des horaires d'histoire géographie dans les établissements est bien une décision académique « sinon, on fermait des postes ». Le SG a reconnu qu'il y avait glissement des enseignements facultatifs vers des enseignements obligatoires.

L'administration dit qu 'elle portera une attention particulière aux établissements où il y a trop de HSA pour qu'il n'y ait pas de suppression de postes. (on y croit!)

SUD interpelle l'administration sur le transfert de la section ARCU de Claudel vers IFS avec un éventuel changement de référentiel :

Réponse : tout a été travaillé en amont avec les inspecteurs, aucun problème pour faire passer cette section dans l'hôtellerie-restauration sans en changer le référentiel.

Le Recteur dit que « ce transfert ne se fait pas par-dessus la jambe ». ( nos questions l'irriteraient-elles?)

Création de 7 postes de CPE : 5 pour résorber les surnombres donc 2 véritables créations.

IV) Consultation des représentant-es des personnels sur le barème de répartition des personnels de laboratoire.

Tous les syndicats se sont abstenus. Le barème ne prend pas en compte les lycées professionnels et n'envisage qu'une répartition des moyens, sans créations de postes.

SUD réclame des postes de personnels de laboratoire dans tous les LP où il y a des sciences.

L'administration fait remarquer que ce n'est peut-être pas dans leur statut.

  1. Répartition des obligations de service des infirmières affectées en collège :

SUD dénonce la pénurie de médecins scolaires donc ce sont les infirmières qui font le travail. Elles doivent effectuer 80% de leur temps en collège puis le reste dans les écoles primaires du secteur. Travail difficile avec qui plus est une absence au collège.

Le Recteur dit avoir des remontées positives des infirmières.

Vote : 6 contre( FSU et SUD) 4 abstentions (UNSA et SGEN)

VI) Ensuite quelques questions diverses :

un groupe de travail sera réuni fin janvier sur l'oral de LV du baccalauréat.

Réponses sur les prévisions de recrutement des ADJAENES et SAENES et sur la politique de revalorisation indemnitaire pour les catégories A, B et C.

Sur les frais de déplacements des assistantes de direction (CUI) dans le 1er degré, les inspecteurs d'académie ont répondu que cela n'avait pas lieu d'être, puisqu'il n'y avait pas de changement d'école dans la même journée.

L' Administration va lancer des travaux de re-création des GRETA pour se mettre en conformité avec les nouveaux textes réglementaires.

Pour terminer la séance, le recteur annonce le départ à la retraite du SG adjoint et le changement d'académie du SG.

Prochaine séance le 31 mars : vote sur les ouvertures et fermetures de postes dans le 2nd Degré.

Partager cet article

Repost 0
Published by SUD 61